Résidence Foncillon, Royan (17)


Coupe de la résidence Foncillon (Photo CRMH)[D]
Coupe de la résidence Foncillon (Photo CRMH)

De janvier à avril 1945, les bombardements de l'aviation alliée provoquent la destruction de 85% du centre ville de Royan, 1500 morts et 7000 immeubles sont détruits. La reconstruction débute au lendemain de cette tragédie dans le cadre du Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme, crée au lendemain de la 1ère guerre mondiale. Le 7 juin 1945, Claude Ferret est nommé architecte en chef et urbaniste de la reconstruction de Royan et en avril 1948 il s'entoure de deux adjoints : André Morisseau et surtout Louis Simon dont le nom est indissociable du Royan des années 50 où il a laissé de nombreuses réalisations. (On compte parmi celles-ci le marché couvert,, la gare routière, des villas et immeubles d'habitations).
Monsieur Taunay, entrepreneur de bâtiment et futur commanditaire de la villa ''Ombre Blanche, lui commande la réalisation d'un immeuble d'habitation dans la rue Foncillon, à l'emplacement de celui détruit en 1945. Sa construction, réalisée par l'entreprise générale Taunay, s'étendra de 1950 à 1959. C'est à la demande de Monsieur Taunay que l'architecte Louis Simon va concevoir un immeuble à la manière d'Auguste Perret.


Drac de Poitou-Charentes