Adolphe Augustin REY


Adolphe-Augustin REY (1864-1934)

D'après Gilles Ragot (p.17), « les historiens de l'architecture mentionnent régulièrement Auguste Rey pour son succès au concours d'idées de logements collectifs économiques lancé en 1905 par la fondation philanthropique Rothschild. A ce titre, le nom d'Auguste Rey demeure attaché à la genèse d'un modèle d'habitat social destiné à un large succès après la première guerre mondiale sous le nom d'habitat à bon marché ou HBM. Sa contribution à l'émergence d'une identité architecturale protestante demeure méconnue, malgré de nombreuses réalisation de qualité à Paris: Le Consistoire (1895); l'église réformée de Port-Royal (1897-1898); l'église évangélique Saint-Paul (1896-1897); ou en province, à Brive, Argenteuil et Le Puy ». (Gilles Ragot, L'architecture du XXe siècle en Poitou-Charentes, éditions Patrimoine et Médias/Archivecture, Ligugé, 2000.)
L'église réformée de Saintes compte parmi les oeuvres majeures d'Augustin Rey et figure parmi les formes les plus abouties des temples protestants en Poitou-Charentes.

Réalisation :

Drac de Poitou-Charentes